Il y a peu, j'ai effectué un vol en montgolfière. Je ne m'attendais pas à grand-chose de cette expérience (je préfère les sports riches en adrénaline), mais il se trouve que j'ai été enchanté par cette expérience. Cela permet de s'extraire du quotidien, de revenir à l'essentiel. Parce qu'on est humain, on perd de vue l'évidence. On est à ce point occupé par le quotidien qu'on ne prend plus de recul. Pourtant, il suffit d'embarquer dans une montgolfière et de survoler tout doucement le monde pour saisir combien tout cela est absurde. Depuis la nacelle d'une montgolfière, le monde comme elle est, à la fois vaste et magnifiqueEt les êtres humains, dans ce décor, ont la taille de fourmisles villes ne sont plus que des taches dans le paysage. On réalise conscience que l'être humain n'est en réalité pas grand-chose, et que tous ses problèmes viennent du fait qu'il se croit plus grand qu'il ne l'est. Et cette petitesse se retrouve dans le temps. Nous vivons si peu longtemps au regard de l'histoire du monde. Même les pyramides d'Egypte sont bien insignifiants dans cet univers. Le monde qu'on observe depuis une montgolfière existait bien avant que l'homme apprenne à faire le feu, et subsistera bien après son anéantissement. Oui, je sais ce que cette pensée peut avoir de simplet : je crois qu'il faut avoir vécu soi-même un vol en montgolfière pour saisir vraiment. Il existe une sacrée différence entre le fait de savoir comme nous sommes petits, et le ressentir en observant le monde dans lequel on vit. C'est une expérience que je vous recommande à essayer, si l'occasion se présente. D'ailleurs, je vous mets en lien le site où j'ai trouvé mon vol en montgolfière, pour ceux qui vivent par la-bas. A lire sur le site internet de cette expérience de vol en montgolfière à Dijon.