Trump l'a annoncé en fanfare, l'a claironné haut et fort : il fera de son projet de réforme fiscale une réalité. Mieux encore, celle-ci sera, pour reprendre ses propres mots, « historique » (c'est-à-dire, « amazing », « incredible », et « so great »). Ce projet est d'autant plus fervemment supporté par Trump qu'on va sous peu fêter la centième journée de son administration au pouvoir, et que le constat global de son administration, pour le moment, est assez médiocre. Pendant un incentive à New York, j'en ai débattu avec mes collègues, et chacun le reconnaissait : le succès de Trump est loin d'être celui escompté ! A preuve, ses deux projets phares (l'abrogation de l'Obamacare et la fermeture des frontières pour certains pays) ont été déboutés. Conséquence de ce fiasco, les américains remettent en cause ses intentions. Par exemple, la plupart des Américains déclarent qu’il faut davantage d’Etat, et n'apprécient donc pas la libéralisation que Trump entend établir à tout-va. Et quelques deux Américains sur trois souhaitent que Trump s'intéresse au réchauffement climatique, quand celui-ci avait pourtant dit que c'était une invention chinoise ! Comment la tornade Trump a-t-elle pu faiblir si rapidement depuis son investiture ? On pourrait en premier lieu invoquer la difficulté du président à prendre ses marques. Mais Trump a surtout fini par prendre conscience qu'on ne gère pas un pays comme une entreprise : il commence à peine à voir la complexité du monde économique dans lequel nous évoluons, où l'on ne peut pas faire pression sur d'autres pays et que ça se passe sans résistance en face. C'est ce qui explique que le Républicain ne parle plus de guerre économique avec la Chine, mais parle d'une discussion à tête reposée afin de rétablir l'équilibre. Il a finalement entrevu la forte intrication des relations commerciales entre la Chine et l'Amérique, et admis qu'une guerre commerciale pouvait faire beaucoup de tort à l'économie américaine... Au passage, je me suis bien amusé lors de cet incentive à NY : le staff a fait un super travail. Je vous mets en lien l'agence qui était aux manettes, pour les intéressés. Plus d'information est disponible sur le site de l'agence organisatrice cette incentive aux USA. Cliquez sur le lien.