Ce jeune couple franco-belge est parti avec ses enfants Eleanor, 3 ans, et Timothy, 20 mois, pour un tour du monde au long cours. Une tribu nomade version 2.0 qui partage ses aventures sur les réseaux sociaux. Scientifiques, sportifs, baroudeurs… Les grands voyageurs d’aujourd’hui ne sont plus tout à fait solitaires, grâce au numérique et aux réseaux sociaux. Chaque jour, Le Figaro vous présente ceux qui partagent leur monde. Tout quitter et partir en famille faire le tour du monde en caravane: c’est le défi que se sont lancé Sébastien et Audrey, 33 et 26 ans, après la naissance de leur deuxième enfant, en avril 2016. Installés à Montréal après avoir empoché la confortable plus-value immobilière de leur appartement lyonnais, ils font l’acquisition d’une imposante caravane américaine. «Nous avons toujours été des voyageurs, raconte Audrey, depuis toute petite je rêvais de faire le tour du monde». «Cette grosse caravane permet aux enfants de garder leurs repères, d’avoir leur chambre», explique Sébastien. Ils prennent le temps d’aménager leur nouvelle maison et, comme une évidence pour ces passionnés d’internet, commencent à partager l’aventure sur les réseaux sociaux. «Comme nous avions eu des blogs chacun de notre côté, nous avions déjà un petit réseau». Site internet, page Facebook, chaîne YouTube, ceux qu’ils décident d’appeler «les compagnons» sont invités à suivre l’aventure. Le 21 septembre, la famille prend la route, en live sur Facebook. Au programme, dans un premier temps, les États-Unis, le Canada et le Mexique, tranquillement. «L’idée n’est pas de voyager rapidement, nous avons tout notre temps. Nous rencontrons des gens qui font le tour du monde au chronomètre, qui s’arrêtent à peine pour visiter, ce n’est pas notre démarche. Quand un endroit nous plaît, on peut rester un mois», précise Audrey.